Diabète type 2 : ce nouveau facteur de risque dévoilé par les chercheurs

En France, “quatre millions de personnes sont identifiées comme diabétiques par l'Assurance maladie”, écrit Santé Publique France. Cette maladie chronique se caractérise par “la présence d’un excès de sucre dans le sang, appelé hyperglycémie”. Le diabète de type 2 est le plus représenté avec près de 90% des cas. Certains facteurs liés au mode de vie peuvent entraîner son apparition comme la sédentarité, l’alimentation ou encore l’hypertension artérielle. Mais des chercheurs britanniques ont découvert un nouveau facteur de risque.

Selon les chercheurs de l'Université de Surrey, les personnes ayant des antécédents de dépression auraient plus de risques de développer un diabète de type 2 que les personnes n’en souffrant pas. Leurs résultats sont publiés dans le journal Diabetes Care.

Pour en arriver à ces conclusions, les chercheurs se sont basés sur un panel de plusieurs centaines de milliers de personnes issus de bases de données publiques britannique et finlandaise. Dans le détail, 19.344 souffraient de diabète de type 2, 5.262 de dépression et 153.079 de symptômes dépressifs autodéclarés. Par la suite, les chercheurs ont évalué le lien de causalité entre le diabète de type 2 et la dépression à l’aide d’une randomisation mendélienne, à savoir une technique qui se base sur les variants génétiques pour déterminer un facteur de risque.

Les chercheurs ont découvert que la dépression augmenterait le risque de diabète de type 2. La prise de poids n’expliquant pas entièrement ce risque (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite