Diam's : les photos inédites de sa conversion à l'Islam il y a 11 ans

Sur Instagram, la rappeuse Diam's a publié des photos inédites du jour où elle s'est convertie à l'Islam sur une plage de l'Île Maurice en 2008.

En plein Ramadan, Diam's a ressenti le besoin de faire quelques confidences à ses fans. Alors que l'ancienne rappeuse se fait de plus en plus rare, elle a profité de ce moment de dévotion spirituel pour raconter à ses milliers d'abonnés sur Instagram le fameux jour qui a changé sa vie. En effet, il y a maintenant onze ans, Melanie Georgiades, alias Diam's, décide de se convertir à l'Islam sur une plage de l'Île Maurice. Un choix qu'elle qualifiera de déterminant pour sa survie, elle qui se bat au quotidien contre ses addictions et la dépression. Aujourd'hui mariée au rappeur et écrivain Faouzi Tarkhani, la jeune femme de 39 ans élève ses deux enfants, Maryam et Abraham, loin des caméras dans une petite maison dans les Yvelines après avoir passé deux ans en Arabie Saoudite. Dans une série de photos publiées le 17 mai 2020, Diam's ouvre les portes d'un souvenir qu'elle n'oubliera jamais.

"J'allais me convertir à l'Islam, je le ressentais au plus profond de moi"

"Le 26 décembre 2008 je me suis envolée pour un voyage exceptionnel au cours duquel j’allais vivre les plus beaux jours de ma vie", écrit Diam's au dessus de la photo d'une plage mauricienne. "C'est exactement sur cette plage que je me suis convertie à l'Islam il y a maintenant 11 ans Al Hamdoulillah", a-t-elle précisé à l'aide d'une flèche indiquant le sable blanc sous les cocotiers aux abords d'un hôtel. Dans cette série de six photos, Diam's raconte avoir été totalement "subjuguée et bouleversée" par ces lieux. Et quel lieu !

Sur la troisième photo postée par l'ancienne rappeuse, on aperçoit la vue d'une chambre d'hôtel en bord de mer : "C'est avec cette vue, depuis ma chambre, que j'ai débuté la lecture du Saint Coran qui a bouleversé ma vie", a-t-elle confié. Une lecture qui a donné naissance à de longs moments de providence, seule sur la plage : "Parfois, je ne rentrais même plus dans ma chambre, je m'endormais dehors... J'allais me convertir à l'Islam, je le ressentais au plus profond de moi." Enfin, elle (...)

Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :