Diana : avant d'épouser le prince Charles, la princesse a dû prouver sa virginité à la famille royale

Princess Diana at Cancer Research November 1995 - Getty
Princess Diana at Cancer Research November 1995 - Getty


20ème siècle ou non, la princesse Diana a dû subir un protocole assez sévère avant de convoler en justes noces avec le prince Charles. Lady Di, qui nous a quittés en 1997, a effectivement dû endurer un examen assez intrusif afin de prouver qu'elle n'avait jamais eu de rapports intimes avant son mariage. Dans son livre "Lady Diana, une tragédie moderne", paru le 19 août, Lou Sentine révèle que la princesse de Galles a été soumise à cette inspection sur la demande de la famille royale britannique. Lady Fermoy, sa grand-mère, a tout fait pour convaincre ces derniers que la jeune femme avait un "passé sans tache", tandis que son oncle Lord Fermoy a affirmé dans la presse qu'elle n'avait "jamais eu d'amant". Toutefois l'examen a quand même dû avoir lieu.
Diana ainsi dû subir un "examen humiliant et anachronique en occident dans cette fin de XXe siècle” selon Lou Sentine.
Noël Cox, prêtre anglican et professeur de droit à la faculté d'Aberystwyth a toutefois insisté sur le fait que cela n'est pas obligatoire.
“Il n'y a aucune règle stipulant qu'une mariée royale se doit d'être vierge, et il n'y en a jamais eu” affirme-t-il dans le livre. “Cela pourrait poser problème si l'héritier du trône choisissait une personne renommée pour sa promiscuité (...) mais il le pourrait s'il le voulait”.