Votre "dickpic" en dit long sur votre personnalité d'après une étude

Gilles Lambert

Sur le moment, cela pourrait sembler anodin. Une simple photo prise au dépourvu de votre pénis et envoyée via message privé. Mais ce n’est jamais aussi simple. Déjà parce qu’il faudrait s’assurer que la personne à qui vous l’envoyez a bien envie de la recevoir, mais aussi parce que l’apparence de votre appendice pourrait en dire bien plus sur vous que vous ne le pensez. C’est en tout cas ce que se sont attachés à démontrer des chercheurs américains dans une étude parue dans la revue Sexuality & Culture, relayée parVice. Selon ces deux scientifiques, à partir des photos d’un pénis, les individus se feraient une opinion très tranchée sur les propriétaires de ceux-ci. Notamment sur leur mode de vie, leur hygiène et le nombre de partenaires sexuel·les qu’ils ont eu au cours de leur vie.

Pour mener cette étude, les deux chercheurs ont montré 24 dickpics issues de forums en ligne publics à 106 participant·es – en majorité des femmes héterosexuelles. Iels devaient ensuite évaluer, à partir de ce qu’iels voyaient uniquement, ces pénis en termes d’attractivité, de fréquence des rapports et de performance sexuelle. Plus largement, le propriétaire imaginaire du pénis devait être placé sur une échelle des grands traits de personnalité (ouverture, conscienciosité, extraversion, agréabilité et neuroticisme) avant de finir dans la case des pénis moyens ou “prototypiques”.

Les pénis longs, larges et comportant peu de poils étaient perçus plutôt positivement par les observateur·ices, tandis que (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Une femme détecte la maladie de Parkinson grâce à son odorat et inspire un test de dépistage aux scientifiques
Les tâches domestiques nuiraient davantage à la santé mentale des femmes salariées, selon une étude
Dépression, anorexie, anxiété : Mel C (Spice Girls) dévoile les retombées de la célébrité sur sa santé mentale
La qualité de votre sommeil pourrait prédire le moment de votre mort (et c'est flippant)
Colporter des ragots aurait des effets néfastes sur notre santé mentale