Dim sum : 4 conseils d'experte pour réussir les raviolis chinois à la maison

Emblématiques de la cuisine cantonaise, les dim sum sont des petites bouchées qui se dégustent avec des baguettes ou une cuillère à soupe chinoise. Ils peuvent être frits, cuits à la vapeur ou au four et bien qu’ils soient généralement salés, il en existe une version sucrée pour le dessert. Ces raviolis chinois sont constitués d’une pâte fine constituée d’eau, de farine et de sel (ou de sucre). Et la réussir est un vrai challenge… Si sa texture n’est pas respectée, le dim sum sera désagréable en bouche. Alors comment préparer de délicieux dim sum à la maison ? Nous avons demandé à une experte en la matière, Janice Wong, élue plusieurs fois Meilleure Chef Pâtissier d’Asie et elle a participé à l’élaboration d’un menu autour des dim sum pour le restaurant YOOM. Pour Janice Wong, il n’y a pas de recette miracle. “Tout dépend de son ressenti”.

Dim sum, nouilles… Découvrez nos délicieuses recettes chinoises !

C’est l’élément principal de ces délices chinois. Pour faire une bonne pâte à dim sum, Janice Wong insiste sur l’importance de la texture. “Elle doit être fine et élastique”. Pour cela, il convient d’être rapide lors de la préparation et d’avoir une eau à la bonne température. À choisir en fonction de la recette. Si vous souhaitez faire cuire vos dim sum à l’eau bouillante, l’eau doit être froide. Pour les faire cuire à la vapeur, utilisez de l’eau chaude et pour les frire à la poêle, l’eau doit être à température ambiante. Voici les étapes de préparation de la pâte à dim sum : (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles