Qui est Dino Scala, le "violeur de la Sambre" aux 56 victimes ?

Vendredi 10 juin 2022, un procès d'une grande envergure s'est ouvert devant les assises du Nord, à Douai. À 61 ans, Dino Scala, que l'on surnomme le "violeur de la Sambre", va devoir répondre de ses actes. Cet ancien ouvrier et entraîneur local de football est accusé d'avoir commis, entre 1988 et 2018, des viols et plusieurs agressions et tentatives d'agressions sexuelles sur 56 victimes âgées de 13 à 48 ans. Comme le révèlent nos confrères du Monde, vendredi 10 juin 2022, "il sera jugé jusqu’au 1er juillet pour 17 viols, 12 tentatives de viol et 27 agressions ou tentatives d’agression sexuelle". Son mode opératoire est resté sensiblement le même sur toutes ses victimes. Il suivait sa proie et lui demandait de se "laisser faire", en se montrant menaçant. "Laisse-toi faire, je ne te ferai aucun mal si tu fais ce que je te dis", aurait-il déclaré aux victimes, comme l'affirme Le Figaro jeudi 9 juin. Il aura finalement avoué les faits qui lui étaient reprochés.

Comme le révèlent nos confrères du Figaro jeudi 9 juin 2022, le père de famille menait, par le passé, une vie simple, entouré de ses cinq enfants nés de deux unions différentes. "Parfaitement inséré socialement", Dino Scala était un homme bon sous tous rapports... selon les dires de son entourage. Nos confrères rapportent d'ailleurs qu'en trente ans, les proches du violeur de la Sambre n'ont jamais remarqué une attitude ou des gestes déplacés qui auraient pu leur mettre la puce à l'oreille. Il est d'ailleurs décrit comme un (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles