"On dirait Frank Dubosc" : les internautes hilares face au nouveau photoshoot de Brad Pitt

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Brad Pitt credit:Bang Showbiz
Brad Pitt credit:Bang Showbiz

Brad Pitt s'est livré sur des sujets très sensibles lors d'une récente interview pour GQ, y compris sa maladie rare et sa lutte contre l'alcoolisme, mais cela n'a pas empêché les internautes de se moquer de lui. La raison ? La photo de couverture choisie par le prestigieux magazine montre un Brad très pâle allongé dans un lit de fleurs, une image que la toile a trouvé plus amusante qu'inspirante.

Parmi les tweets les plus likés, on trouve notamment : "Il ressemble à une poupée de cire légèrement fondue", ou encore "Tout le monde dit qu'il ressemble à Franck Dubosc et ils ont raison", sans compter "Franck Dubosc doit kiffer de ressembler à Brad Pitt, le contraire est moins sûr par contre".

Au cours de cette interview, Brad a évoqué le fait qu'il souffre d'une condition médicale très rare appelée la prosopagnosie, laquelle l'empêche de reconnaitre la plupart des visages.

La romancière chargée de cette interview a écrit : "En vérité, il aimerait pouvoir se rappeler de ces nouvelles rencontres et il a honte de ne pas en être capable."

L'acteur a également parlé de son combat contre sa dépendance à l'alcool, expliquant avoir trouvé un groupe d'alcooliques anonymes qui l'a fait se sentir en sécurité.

L'acteur de 58 ans a choisi la sobriété après s'être séparé d'Angelina Jolie en 2016 et il avoue être heureux d'avoir trouvé un groupe "très privé et sélectif" qui ne trahiront pas sa confiance.

"J'avais un groupe très cool qui était très privé et sélectif donc je me suis senti à l'aise" a-t-il expliqué. "Je me souviens que des gens avaient enregistré Philip Seymour Hoffman quand il se livrait à son groupe, et c'est tellement atroce."

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles