Disparition inquiétante d'une randonneuse anglaise de 37 ans dans les Pyrénées

·2 min de lecture

Le peloton de gendarmerie de haute montagne de Luchon, en Haute-Garonne, a diffusé un avis de recherche pour aider à retrouver une randonneuse anglaise de 37 ans, partie en montagne dimanche dernier. 

Vive inquiétude dans le Luchonnais. Une randonneuse trentenaire n’a pas donné signe de vie depuis quelques jours. Esther Maria D., 37 ans, de nationalité anglaise, est partie «en montagne dans le Luchonnais dimanche 22 novembre (et) avait prévu de rentrer mercredi 25 novembre», détaille le peloton de gendarmerie de haute montagne du secteur, dans un avis de recherche publié sur Facebook, et repéré par le quotidien régional «La Dépêche».

«Le secteur envisagé pour sa randonnée s'étend du port de la Glère au port de Vénasque (versants français et espagnol). Toute personne ayant vu ou croisé cette randonneuse est invitée à contacter le PGHM de Bagnères de Luchon au 05.61.79.28.36 ou à appeler le 17», précise encore l’avis, encourageant les internautes à partager la publication.

"Nous sommes ici face à une situation d'urgence"

La France étant confinée depuis la fin octobre, et ce jusqu’à la mi-décembre minimum, la gendarmerie a pris les devants quant à d’éventuels commentaires rappelant que les expéditions en montagne sont interdites en cette période particulière, seule étant autorisée une promenade d'une heure à 1 kilomètre de son domicile - 20 kilomètres depuis samedi matin, ,jusqu'à 3 heures.

«Ce message a pour unique but la sauvegarde de la vie humaine. Même si nous comprenons l'émotion suscitée par ce comportement en cette période de confinement, merci de ne pas commenter à ce sujet. Nous sommes ici face à une situation d'urgence», écrit le PGHM Luchon dans cet avis de rechercher accompagné d’un selfie de la jeune femme, pris en montagne.


Lire la suite sur Paris Match