Un an après la disparition d’Emile, où en est l’enquête ? Toute la chronologie des faits résumée

Son visage a ému la France entière, et son nom est désormais associé à l’un des plus gros faits divers de l’année 2023, et même 2024. Emile est un petit garçon de deux ans et demi, qui a disparu sans laisser de trace le samedi 8 juillet 2023, alors qu’il passait les vacances chez ses grands-parents au Haut-Vernet, un hameau des Alpes-de-Haute-Provence. Ce sont eux qui ont appelé les secours en fin d’après-midi, après avoir perdu de vue Emile, qui jouait dans le jardin. Deux témoins disent l’avoir aperçu aux alentours de 17h15, “dans une rue descendante”. C’est la dernière preuve de vie que l’on a de lui. Des recherches ont immédiatement été lancées pour retrouver l’enfant, qui sait très bien marcher pour son âge, et le procureur de la République de Digne-les-Bains, Rémy Avon, a ouvert une enquête de flagrance pour disparition inquiétante de mineur.

Dès le 9 juillet, d’importants dispositifs ont été mis en place. Une cinquantaine de secouristes ainsi que de nombreux villageois se sont mobilisés pour rechercher Emile. Deux pelotons de gendarmerie de haute-montagne, un chien Saint-Hubert avec une équipe cynophile et deux hélicoptères ont également été dépêchés sur place. Des drones thermiques sont aussi mis à disposition ainsi qu’un hélicoptère avec reconnaissance thermique, des moyens qui peuvent être mis à mal par la canicule qui règne alors en France. Un appel à témoins a également été lancé.

Mardi 11 juillet, le procureur explique que “la zone a été bouclée et interdite d’accès (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite