Disparition d’Emile : des perquisitions “de grande ampleur” de nouveau menées au Vernet

Nouveau rebondissement dans l’affaire Emile. Mardi 7 novembre 2023 – près de quatre mois jour pour jour après la disparition du petit garçon de deux ans, survenue le 8 juillet 2023 – “de nouvelles opérations judiciaires de grande ampleur” ont démarré dans les alentours du village des Alpes-de-Haute-Provence. Selon les informations recueillies par Le Parisien, une série de perquisitions a débuté dans la matinée : “près d’une dizaine” en tout, dans des habitations et véhicules, “dans un rayon de plusieurs kilomètres autour de la commune du Vernet”. Mais comment les enquêteurs en sont-ils venus à fouiller tous ces lieux ? D’après nos confrères, ce sont les analyses téléphoniques et numériques qui auraient permis de déterminer les endroits à surveiller. Ainsi, les voitures et domiciles perquisitionnés appartiennent à des “propriétaires de lignes téléphoniques suspectes”. En tout, plus de 1.600 lignes téléphoniques avaient été recensées aux abords du Vernet le jour de la disparition d’Emile.

“Il s’agit de vérifications chez des individus ciblés par l’enquête”, explique une source proche du dossier auprès du Parisien, précisant toutefois : “Rien ne permet d’affirmer à ce stade que l’auteur des faits se trouve parmi eux, mais les perquisitions pourront peut-être permettre d’identifier un suspect.” Parmi ces dizaines de lieux fouillés, on retrouve notamment une maison du Haut-Vernet, située à seulement “quelques mètres” de celle de la famille d’Emile. Pour le moment, peu d’informations (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite