Disparition d’Estelle Mouzin : Michel Fourniret mis en examen

Emilie Poyard

Suite aux révélations de Monique Olivier, l’ex-épouse du tueur en série, Michel Fourniret a été entendu durant trois heures cet après-midi au tribunal de Paris dans le dossier Estelle Mouzin. L’homme vient d’être mis en examen.

Il a été entendu durant près de trois heures au tribunal de Paris. Selon une source judiciaire citée par l’AFP, Michel Fourniret a été mis en examen pour « enlèvement et séquestration suivis de mort » dans l'enquête sur la disparition d'Estelle Mouzin le 9 janvier 2003 à Guermantes. Le tueur en série a-t-il reconnu son implication dans l’affaire ? On l’ignore pour le moment et ses avocats n’ont pas souhaité faire de déclaration, rapporte « L’Express ». Cette audition intervient après les déclarations de son ex-épouse Monique Olivier la semaine dernière.

Michel Fourniret sans alibi

Elle n’est « plus sous l'emprise de Michel Fourniret comme cela a pu être le cas pendant longtemps », annonçaient alors ses avocats. Reçue la semaine dernière par la juge d’instruction qui a repris le dossier de la disparation d’Estelle Mouzin, Monique Olivier a cassé l’alibi de Michel Fourniret. Le soir de la disparition d’Estelle Mouzin, l’homme disait avoir appelé son fils Jean-Christophe pour lui souhaiter un joyeux anniversaire. Un alibi à l’époque conforté par les relevés téléphoniques : un coup de fil avait en effet été passé depuis le domicile des Fourniret. Mais Monique Olivier a confié jeudi dernier à la juge avoir elle-même passé ce coup de téléphone, à la demande de son mari. Celui qui est surnommé « L’Ogre des Ardennes » s’en serait-il pris à la petite Estelle, neuf ans ? L’enquête le dira. Depuis des...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi