Disparition de Delphine Jubillar : cette “anomalie” qui intrigue fortement ses proches

·1 min de lecture

Dimanche 16 mai 2021, cinq mois jour pour jour après la mystérieuse disparition de Delphine Jubillar, ses proches se sont réunis pour organiser de nouvelles recherches à Cagnac-les-Mines. “On ne lâche rien”, avaient déclaré ses amies sur Facebook, invitant un maximum de personnes à participer à cette battue – lors de laquelle Cédric Jubillar a fait une brève apparition, avant de s’éclipser rapidement. Alors que l’enquête patine, l’entourage de Delphine Jubillar reste mobilisé et garde espoir. Si de nombreuses questions persistent, un élément en particulier tracasse les amies de l’infirmière : sa tenue vestimentaire lors de sa disparition, dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020. Dans l’appel à témoins publié par les gendarmes quelques jours plus tard, qui n’a pas été modifié depuis, seule “une doudoune blanche à capuche sans inscription particulière” est mentionnée.

“C’est étrange que nous n’ayons pas plus de précisions sur la façon dont était vêtue Delphine la nuit de sa disparition. On nous parle d’une doudoune blanche et rien concernant un éventuel pyjama ou pantalon… Et pas de chaussures non plus ?”, s’étonne le cercle rapproché de Delphine Jubillar, auprès de La Dépêche. Une “anomalie” vestimentaire qui sème le trouble dans l’esprit de ses amies depuis cinq mois. D’ailleurs, elles ont fait part de cette “incohérence” à de nombreuses reprises aux enquêteurs, qui ont établi un inventaire détaillé de la garde-robe de la mère de famille disparue. Selon nos confrères, les amies (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles