Disparition de Delphine Jubillar : cette nouvelle audience tenue secrète qui pourrait tout faire basculer

·1 min de lecture

Une rentrée très attendue. Huit mois après la disparition de Delphine Jubillar à Cagnac-les-Mines dans le Tarn, infirmière de 33 ans et mère de deux enfants, les enquêteurs en charge de l'affaire cherchent toujours un coupable. Le 8 juin 2021, le procureur de Toulouse, Dominique Alzeari, annonce la mise en examen de Cédric Jubillar, le mari de la victime, ainsi que sa détention pour "homicide volontaire sur conjoint". Selon les gendarmes, l'homme de 33 ans aurait livré des explications contradictoires et mensongères aux enquêteurs. Deux mois après son incarcération, La Dépêche livre de nouveaux éléments... Selon nos confrères, la famille de Delphine Jubillar aurait été entendue par les juges d'instruction. En effet, dans un article paru le 17 août 2021, La Dépêche révèle que les deux frères de Delphine Jubillar, ainsi que sa sœur, aujourd'hui persuadés que leur sœur est décédée, ont été entendus pour la première fois par les juges d'instruction lors d'une audience tenue "en toute discrétion" au milieu de l'été. Les trois membres de la famille de la victime ont été reçus dans le cabinet des deux magistrates du pôle criminel du tribunal judiciaire de Toulouse. Selon une source proche du dossier, interrogée par La Dépêche, le rendez-vous n'était autre qu'une "prise de contact et une audience de procédure classique".

Que s'est-il passé au cours de cette audience ? Sébastien, Mathieu et Stéphanie, parties civiles, ont pu prendre connaissance des éléments du dossier de la disparition (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles