Disparition de Delphine Jubillar : le coup de gueule de ses amies contre les avocats de Cédric

Delphine Jubillar a mystérieusement disparu de son domicile de Cagnac-les-Mines dans la nuit du mardi 15 au mercredi 16 décembre 2020. Au moment de sa disparition, la mère de famille n'était pas seule. En effet, ses deux enfants Elyah et Louis étaient présents, ainsi que son mari, Cédric Jubillar. Principal suspect dans cette affaire, il a été mis en examen le vendredi 18 juin 2021 puis placé en détention à la maison d'arrêt de Seysses, où il ne cesse depuis de clamer son innocence. Avec ses trois avocats, dont Me Jean-Baptiste Alary, il a demandé à plusieurs reprises sa libération, en vain. Vendredi 2 septembre 2022, dans un entretien accordé à Paris Match, les avocats du peintre-plaquiste s'en sont pris aux deux juges en charge de l'affaire, les accusant d'user "de manœuvres dilatoires pour maintenir leur principal suspect en détention". Ils ont aussi dénoncé les conditions d'incarcération de leur client. "Cédric Jubillar subit un calvaire, dans une cellule de 8m2, dont il ne sort que deux fois une demi-heure. C'est un traitement scandaleux, inhumain, pour ce type de détenus en préventive. Cette justice-là aussi nous fait peur", ont-ils continué.

Disparition de Delphine Jubillar : toutes les dates clés de l'affaire

Vendredi 2 septembre 2022, sur le compte Facebook Soutiens aux familles de Delphine Aussaguel, les amies de Delphine Jubillar exprimé leur désarroi à l'idée de ne toujours pas savoir où se trouve l'infirmière du Tarn. "Nous sommes en colère", ont-elles commencé. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite