Disparition de Delphine Jubillar : excédé, un homme accusé d'être son amant sort du silence

·1 min de lecture

Delphine Jubillar sera-t-elle un jour de retour chez elle, à Cagnac-Les-Mines ? Depuis le mardi 15 décembre 2020, ses proches multiplient les initiatives pour la retrouver, en vain. Dimanche 16 mai 2021, cinq mois jour pour jour après sa disparition, ses meilleures amies ont même organisé une nouvelle battue citoyenne. Les gendarmes de la section de recherches de Toulouse, en appui de la brigade d'Albi, ont également passé la zone au peigne fin. Car malgré les nombreuses rumeurs qui affirment que l'affaire a été abandonnée, les enquêteurs sont toujours aussi mobilisés. Selon le magazine 66 Minutes, qui consacrait son dernier numéro à la disparition de Delphine Jubillar dimanche 31 mai 2021, plus de 150 auditions ont également été menées. Certaines concernaient des amants réels ou supposés de la jeune mère de famille qui vivait toujours avec son mari Cédric, dont elle était en instance de divorce. L'équipe de l'émission a réussi à entrer en contact avec l'un d'entre eux, un père de famille marié de Carmausin, dans le Tarn, qui a été accusé, à tort, de s'être montré très insistant avec Delphine en public, et ce à plusieurs reprises.

Ce dernier est tombé des nues quand les gendarmes l'ont convoqué. "Je ne l'ai jamais draguée ! Quinze fois ça a été prouvé, que c'était faux ! Je n'ai même pas son numéro. Si j'étais son amant, j'aurais au moins son numéro de téléphone, là je n'ai strictement rien du tout", a-t-il affirmé aux journalistes, visiblement excédé. Selon les informations de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles