Disparition de Delphine Jubillar : l'avocat de Cédric remet en cause les révélations "contradictoires" de leur fils Louis

·1 min de lecture

L'affaire Delphine Jubillar a connu un immense rebondissement mercredi 16 juin 2021. Six mois après la disparition de l'infirmière de nuit, son mari Cédric a été interpellé sur son lieu de travail, placé en garde à vue et mis en examen pour "meurtre aggravé", avant d'être incarcéré à la prison d’arrêt de Seysses, à 25 km de Toulouse. Son avocat maître Jean-Baptiste Alary a fait appel de cette décision. Le bâtonnier affirme en effet que le dossier est "vide", dans les colonnes du Point vendredi 25 juin 2021. Les enquêteurs s'appuient tout de même entre autres sur le témoignage de Louis, le fils de 6 ans de Delphine et Cédric, qui a affirmé avoir assisté à une violente dispute la nuit de la disparition de la jeune femme...

"Ses déclarations étaient contradictoires", a souligné maître Jean-Baptiste Alary avant de rappeler : "Deux jours après la disparition de sa mère, il décrit aux enquêteurs toute sa soirée dans le détail, il dit avoir regardé l'émission La France a un incroyable talent avec sa maman dans le salon, puis être parti se coucher. il ne parle pas de dispute. C'est seulement plusieurs semaines après qu'il évoque une dispute". Le conseil est persuadé que Louis se trompe. Pour lui, un enfant de 6 ans ne peut qu'avoir du mal à situer un événement dans le temps, "plusieurs semaines après les faits". "Un pédopsychiatre pourrait l'expliquer sans problème", a-t-il d'ailleurs ajouté. Louis, qui avait accompagné son père à la marche blanche organisée samedi 12 juin 2021 par ses (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles