Disparition de Delphine Jubillar : ce mystérieux médaillon qui ne quittait jamais son cou

Famille au demeurant paisible, les Jubillar défraient la chronique depuis 18 mois. Delphine Jubillar, son mari Cédric et leurs deux enfants résidaient dans une maison à moitié construite sur les hauteurs de Cagnac-les-Mines (Tarn). De l'extérieur, ils avaient l'air de former un noyau solide. Le couple s'était marié en 2013, malgré les réticences de la famille de la jeune femme, et avait accueilli un premier enfant en 2014. Mais rapidement, la situation se détériore et un divorce plane sur leur union. Delphine Jubillar rencontre un nouvel homme à l'été 2020 et a l'intention de refaire sa vie. Sauf qu'elle disparaitra mystérieusement, dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020. Pour ses proches, elle n'a pas pu partir en laissant ses enfants. Elle les aimait trop et conservait d'ailleurs un bout d'eux partout où elle allait.

Retour en images sur toutes les dates clés de l'affaire Jubillar dans notre diaporama

La famille Jubillar se compose de quatre personnes. Cédric, le père, est artisan. Pendant sa jeunesse, il a suivi une formation pour devenir peintre-plaquiste. Né d'une mère adolescente, il a connu une enfance et une adolescence instables. Il est à ce jour le principal suspect dans la disparition de sa femme. Delphine (née Aussaguel), est la mère de famille. Infirmière de profession, elle est décrite par son entourage comme une jeune femme joviale et loyale, qui déborde d'amour pour ses enfants. Comme le rappelle RTL dans Les voix du crime, jeudi 9 juin 2022, le couple a accueilli (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles