Disparition de Delphine Jubillar : pourquoi son mari Cédric pourrait-il être bientôt libéré?

Delphine Jubillar, une infirmière de 35 ans, n'a plus donné signe de vie depuis plus de deux ans. Principal suspect dans la disparition de son épouse, Cédric Jubillar est incarcéré à la maison d'arrêt de Seysses (Haute-Garonne). Ses avocats ont réitéré leurs demandes de remise en liberté à de multiples reprises, toutes rejetées par la justice. Toutefois, la question se pose de permettre au détenu, père des deux enfants de l'infirmière, de bénéficier d'une assignation à résidence sous bracelet électronique. Le 13 janvier 2023, les services pénitentiaires ont visité une seconde fois un appartement de l'Ariège, pouvant accueillir éventuellement le peintre-plaquiste de 35 ans. Comme l'a rapporté La Dépêche du midi, le 16 janvier 2023, le logement en question est un studio de 25m2 situé à 200km kilomètres de Cagnac-les-Mines (Tarn) et donc très éloigné des principaux protagonistes de cet inextricable dossier.

>> Disparition de Delphine Jubillar : toutes les dates clés de l'affaire (DIAPORAMA)

D'après le récit de La Dépêche, les agents du service pénitentiaire d’insertion et de probation (SPIP) ont déjà visité cet appartement de l'Ariège. Mais lors de leur premier passage, ils auraient constaté la présence de "gravats et de détritus" sur le sol, ce qui avait débouché sur un avis négatif de l'institution. De son côté, la défense de Cédric Jubillar a affirmé que l'évaluation avait été effectuée sur un appartement en travaux se situant juste en face de celui qui aurait effectivement dû (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite