Disparition de Delphine Jubillar : cette raison pour laquelle la découverte de son corps ne ferait pas évoluer l'enquête

Depuis la nuit du 15 au 16 décembre 2020, Delphine Jubillar a disparu. Malgré les nombreuses fouilles et interrogatoires, son corps n'a pas encore été retrouvé. Seulement, si les enquêteurs font leur maximum pour tenter de percer le mystère de cette affaire en retrouvant son corps, selon les informations du Nouveau Détective, en kiosques depuis mercredi 27 juillet 2022, cela ne ferait pas pour autant évoluer l'enquête. "À noter que la découverte d’un corps pourrait ne pas changer grand-chose au dossier", a ainsi assuré le magazine, alors que les enquêteurs seraient sur le point de lancer de nouvelles fouilles dans le cimetière de Cagnac-les-Mines, commune où la mère de famille a disparu. "Mais, pour la famille, ce serait un soulagement", ont tout de même relaté les journalistes. Selon eux, si son corps ne permettrait de faire avancer l'enquête, c'est parce que "la dépouille risque d’être en très mauvais état". Ainsi, il pourrait bien être impossible de déterminer les causes de sa mort.

>>> Retour sur toutes les dates clés de l'affaire Jubillar en images dans notre diaporama

Toujours selon les informations du Nouveau Détective, si les enquêteurs s'intéresseraient de plus en plus au cimetière de Cagnac-les-Mines, c'est parce qu'il aurait été évoqué à de nombreuses reprises par Cédric Jubillar, le mari de delphine Jubillar et le principal suspect dans cette affaire, lors de ses auditions. Le père de famille connaîtrait très bien les lieux et y aurait passé du temps. De plus, un radiesthésiste (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles