Disparition de Delphine Jubillar : sa sœur Marion participe à des recherches sur le terrain

·1 min de lecture

L'affaire Delphine Jubillar sera-t-elle élucidée un jour ? Disparue dans la soirée du 15 décembre 2020, juste avant les fêtes de Noël, l'infirmière albigeoise n'a plus jamais donné de signe de vie. Les chiens de la gendarmerie dressés pour rechercher des traces de corps humains ont pu suivre sa piste, mais celle-ci s'évanouit à quelques centaines de mètres de son domicile de Cagnac-Les-Mines, dans le Tarn. Mais son mari Cédric Jubillar ainsi que ses enfants Louis et Elyah ont toujours l'espoir de la retrouver. Pour avoir accès au dossier, Cédric Jubillar s'est d'ailleurs constitué partie civile et sera bientôt convoqué par les juges d'instruction. Les proches de la jeune femme ont fait de même. Pour ne pas rester les bras croisés, ils se sont donné rendez-vous jeudi 25 mars 2021 à 9 h 30 sur le parking de l’Intermarché de Cagnac-Les-Mines comme le révèle La Dépêche. Leur but ? Poursuivre les recherches.

Emy et Hélène, deux amies proches de Delphine Jubillar, ont lancé un appel à la solidarité sur Facebook. "Vous ne l’a connaissez peut-être pas, peut-être que vos enfants sont dans la même école que ses enfants, que vous êtes son ami(e), sa famille. C’est une habitante de notre très cher village et c’est une belle personne elle le mérite", avaient-elles écrit dans leur message, partagé également sur le groupe Delphine Jubillar / affaire énigmatique mercredi 17 mars 2021. De nombreux habitants d'Albi, Gaillac, Rabastens ou encore Puygouzonvilles, des villes situées aux alentours, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite