Disparition de Lina, 15 ans, dans le Bas-Rhin : ce que les pêcheurs au bord de l’étang sondé disent ne pas avoir vu

Mais où est passée Lina ? Depuis le 23 septembre dernier, l'adolescente de 15 ans s'est volatilisée. La dernière fois qu'elle a été aperçue, elle se rendait à la gare de Saint-Blaise-la-Roche, dans le Bas-Rhin, pour rejoindre son petit ami à Strasbourg. Depuis, plus rien. L'enquête ouverte, les nombreuses recherches et les auditions n'ont pour l'instant rien donné. Dans le village de La Plaine, le temps s'est arrêté. Et les 900 habitants espèrent une issue heureuse. "On ne peut pas s’empêcher d’imaginer des choses, y compris tragiques, a confié une femme au Parisien. Mais on aimerait au moins que Lina soit retrouvée, d’une manière ou d’une autre, et que cette attente insupportable cesse pour sa maman." Autour de La Plaine, les gendarmes ne ménagent pas leurs efforts. Ils ont notamment sondé l'étang de Breux, où Lina aurait dû passer pour aller prendre son train. Le 23 septembre dernier, jour de sa disparition, l'adolescente n'y aurait pas été aperçue. C'est en tout cas ce qu'ont expliqué les pêcheurs du coin au Parisien. Pourtant depuis quinze jours, Lina y passer tous les jours pour se rendre à l’épicerie de Saint-Blaise où elle faisait un stage. Selon RTL, leurs propos ont été confirmés par la vidéosurveillance, grâce à une caméra installée sur une cabane de pêche. D'après les enquêteurs donc, cela ne fait presque plus de doute : Lina a disparu sur les premiers kilomètres de son trajet. Une information qui étaye la thèse (...)

Lire la suite sur Closer

Gérard Depardieu accusé de viol : la réponse au vitriol de son accusatrice après sa lettre “immonde”
Disparition de Lina, 15 ans, dans le Bas-Rhin : "nerveux", son petit ami n’a pas "un comportement normal"
Brigitte Macron : chic dans une robe midi de sa couleur fétiche pour honorer Line Renaud
Disparition de Lina, 15 ans, dans le Bas-Rhin : la thèse terrifiante d’un rôdeur en série bouleverse les habitants
Affaire Alain Delon : "j’espère qu’elle…", ses propos sans concession lorsqu’il parle d’Hiromi Rollin