Disparition de Lina, 15 ans, dans le Bas-Rhin : cette confirmation faite par deux témoins ayant vu la jeune fille

Trois jours après la disparition de Lina, 15 ans, la jeune fille demeure introuvable. Samedi 23 septembre, elle se rendait à pied à la gare de Saint-Blaise-la-Roche depuis son domicile (3 km) lorsqu’elle s’est volatilisée sans laisser de traces. Lina devait prendre un train pour Strasbourg afin d’y retrouver son petit-ami, mais selon les premiers éléments de l’enquête, l’adolescente ne serait jamais montée à bord. Ce mardi après-midi, Aline Clérot, procureure de la République de Saverne, a fait un point presse pour faire savoir les éléments déjà connus des enquêteurs. Si la magistrate a précisé qu’aucune piste n’était écartée pour le moment, elle a tout de même indiqué que le portable de Lina avait cessé d’émettre à 11h22, sur le trajet qui la menait à la gare. C’est d’ailleurs en chemin sur le bord de la route qu’elle aurait été aperçue par deux témoins, peu de temps avant sa disparition. “Deux témoins ont vu Lina sur le chemin de la gare entre 11h15 et 11h30”, précise Aline Clérot, avant de confirmer que ces derniers avaient conformément identifié la jeune femme grâce à ses vêtements. “(Les deux témoins) ont été en capacité de donner des éléments importants pour nous, puisqu’au travers de ce que la mère a pu indiquer, Lina était porteuse de certains vêtements et ce sont des vêtements qui ont été désignés par les deux témoins”, indique la magistrate.

Disparition de Lina : ce témoin (...)

Lire la suite sur Closer

Emile, Lina… Ces chiffres glaçants sur les disparitions d’enfants en France
Quels sont les différents modes de consommation du CBD ?
Bruno Guillon, sa femme et leur enfant en état de choc : l’animateur et sa famille séquestrés à domicile
"Un orgasme fatal" : cette conversation improbable entre Charles III et Emmanuel Macron à Versailles
Eure : un couple interpellé après la mort épouvantable d'une petite fille de 3 ans