Publicité

Disparition de Lina : pourquoi la maison d'un professeur de musique a particulièrement été analysée ?

M6

Le 23 septembre 2023, Lina, une jeune adolescente âgée de 15 ans, s'est volatilisée alors qu'elle se rendait à pied à la gare de Saint-Blaise-la-Roche (Bas-Rhin). L'adolescente avait pour projet de rejoindre son petit ami Tao, 19 ans, à Strasbourg. Sur ce chemin long d'environ 3 kilomètres, Lina a disparu et c'est à cet endroit que son téléphone portable s'est éteint. À ce stade de l'enquête, l'instruction privilégie un scénario potentiel : la jeune femme serait montée volontairement ou de force dans une voiture. Rapidement, les policiers ont pu recevoir un témoignage les menant à une Clio bleue dans laquelle la jeune femme serait montée. Toutes les voitures ressemblant à ce modèle ont été inspectées et les propriétaires interrogés. L'un d'entre eux a particulièrement été observé par la police : un professeur de musique. Sa voiture a été examinée, tout comme sa maison, qui a aussi été perquisitionnée afin de subir des analyses. De possibles traces de sang ont notamment été cherchées au luminol mais rien n'a été trouvé. Alors pourquoi ce professeur de collège a-t-il fait l’objet d’analyses aussi minutieuses ? "Il s'agissait d'une vérification classique dans ce genre d'affaires. Ce professeur de musique n'a peut-être pas forcément répondu de manière aisée ou autre, chose pas toujours facile. Les gendarmes ont fait le travail qu'ils devaient faire. Il ne faut rien négliger", a déclaré le général François Daoust, directeur du centre de recherche de la gendarmerie, le 8 novembre 2023 (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite