Disparition de Lucas Tronche : cette passion qui aurait pu le tuer

·1 min de lecture

Si les ossements de Lucas Tronche ont été retrouvés en fin juin dernier au pied d'une falaise à côté de Bagnols-sur-Cèze (Gard) et non-loin de son sac à dos, reste désormais à élucider les circonstances de sa mort. Dans l'émission Crimes, diffusée sur NRJ12 le lundi 6 septembre 2021, plusieurs hypothèses ont été évoquées. L'une d'elles a un rapport avec une de ses passions, la géologie. Jean-Marc Morandini, le présentateur de l'émission, donne en voix-off une raison qui pourrait expliquer la présence de l'adolescent dans cette zone du pic du Mas Jaune, peu accessible : "Lucas avait l’habitude de s’y promener. Sa passion pour le collection de pierres aurait pu le pousser à s’y aventurer." Le jeune garçon, disparu depuis le 18 mars 2015, arpentait effectivement cette zone avec son père et collectionnait des roches qu'il trouvait près de chez lui.

Lucas Tronche, dont la disparition avait été le sujet de l'émission Appel à témoins quelques jours avant la découverte de ses ossements, n'aurait en tout cas pas pu se retrouver dans cette zone par inadvertance. Dans Crimes, Daniel Locatelli, adjoint à l’urbanisme de Saint-Gervais, ville voisine de Bagnols-sur-Cèze, où il résidait avec sa famille, a déclaré : "La zone en question qui se trouve un petit peu plus loin est véritablement très escarpée. N’y accèdent que des chasseurs... Il faut une intention tout à fait personnelle pour accéder à ces lieux là."

D'autres possibilités ont été envisagées par les enquêteurs. Harcelé par ses camarades (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles