Disparition de Marion Wagon : ses derniers mots dévoilés

·1 min de lecture

Une affaire non élucidée. Le 14 novembre 1996, Marion Wagon, âgée de 10 ans, disparaît sur le chemin de l'école au centre-ville d'Agen. Près de 25 ans après les faits et plusieurs milliers de personnes auditionnées, aucune piste exploitée par les enquêteurs n'a pu mener jusqu'à la jeune écolière. En septembre 2020, nouveau rebondissement synonyme d'espoir pour la famille de Marion Wagon : une dizaine de traces ADN sont retrouvées sur l'un des matelas de Michel Fourniret. Parmi elles, celle d'Estelle Mouzin, disparue en janvier 2003. Marion Wagon aurait-elle été victime de l'Ogre des Ardennes ? Nul ne peut encore l'affirmer. Dans les colonnes de L'Obs, le 11 septembre 2021, l'ancien commissaire Courdesses a révélé quels ont été les derniers mots prononcés par Marion avant de se volatiliser.

Il y a eu un avant et un après l'affaire Marion Wagon dans la carrière de Roland Courdesses. À l'époque, le chef de la sûreté urbaine d'Agen ne dort plus, ne prend plus de vacances. Comme il le confiait au Parisien en août, il a enquêté sept jours sur sept pendant quatorze mois, sans interruption, pour retrouver la fillette. 25 ans plus tard, l'ancien commissaire se souvient encore de ses premières intuitions : "J’ai tout de suite senti qu’il ne s’agissait ni d’une fugue ni d’une disparition anodine", a-t-il déclaré.

Roland Courdesses, aujourd'hui âgé de 73 ans, se souvient également du contexte de cette disparition : "Tout au plus sait-on qu’en quittant sa classe de CM2, Marion file en face, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles