"Disparu à jamais" (Netflix) : 5 choses que vous ne saviez pas sur Harlan Coben

·1 min de lecture

Il est certainement l'un des auteurs de polars les plus connus au monde. Harlan Coben, qui ne publie jamais moins d'un roman par an, a décroché le jackpot. En effet, en 2018, l'écrivain américain signe un contrat de plusieurs millions de dollars, étalé sur cinq ans, avec le géant Netflix pour adapter quatorze de ses ouvrages, avec (évidemment) un droit de regard puisqu’il en est le producteur exécutif. Mercredi 20 juillet 2021, la plateforme de streaming a donc diffusé la bande-annonce de la série Disparu à jamais, adaptée de son roman éponyme, qui sortira le 13 août 2021. Pour l'occasion, Femme Actuelle vous dévoile cinq choses au sujet de l'auteur, que vous ignoriez peut-être...

En 2006, Guillaume Canet décide, pour la première fois de sa carrière, d'acquérir les droits d'adaptation du roman Ne le dis à personne de Harlan Coben pour en faire un long-métrage. Celui-ci ne s'y trompe pas et réalise un joli score au box-office avec plus de 3 millions d'entrées. À cette époque, Harlan Coben n'est pas encore très connu en France et accepte tout naturellement d'apparaître dans le film du petit "frenchy". Le temps de quelques secondes, Harlan Coben apparaît en arrière-plan de la scène où Kristin Scott Thomas et François Cluzet marchent sur le quai de la gare.

Comme il le confiait dans une interview relatée par Larchemag, Harlan Coben aurait dû s'appeler... Harlan Cohen. En effet, son grand-père paternel, immigré aux États-Unis en 1915 après avoir passé plusieurs années à Jérusalem, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles