La disparue du Cecil Hotel : la série documentaire Netflix sur l’hôtel qui a inspiré « American Horror Story »

Ophélie Daguin
·1 min de lecture

Cette nouvelle série documentaire disponible sur Netflix, le 10 février prochain, devrait vous donner la chair de poule. Intitulée « Scène de crime : la disparue du Cecil Hotel », elle revient sur l’étrange disparition d’Elisa Lam, à Los Angeles, en 2013.

Attention frissons. Après « L’affaire Watts : chronique d’une tuerie familiale », « Le Crime du Carmel Country Club » et plus récemment « Le Traqueur de la nuit : chasse à l’homme en Californie », Netflix revient avec un nouveau documentaire de « true crime » encore plus effrayant. Baptisée « Scène de crime : la disparue du Cecil Hotel » et composée de quatre épisodes, la série documentaire s’attarde sur l’étrange affaire d’Elisa Lam, une étudiante d’une vingtaine d’années retrouvée morte sur le toit du Cecil Hotel, à Los Angeles, en janvier 2013. Un tout nouveau programme qui devrait séduire les amoureux des sueurs froides.

Ce macabre fait divers ne vous dit rien ? Et pourtant. Cette histoire est devenue tristement célèbre à cause des images des caméras de surveillance qui ont fuité sur la Toile. De quoi déclencher un engouement sans précédent à travers le monde. Visionné des millions de fois, l’enregistrement montre la jeune femme se cacher dans l’ascenseur de l’hôtel, dont les portes refusent de se fermer. On la voit également multiplier les gestes brusques et les regards inquiets avant de disparaître définitivement du champ de la caméra.

L’hôtel de la mort 

Surnommé « l’hôtel de la mort », l’établissement californien s’est forgé, au fil des années, une effroyable réputation. En effet, le Cecil Hotel a été le théâtre de nombreux crimes et suicides, ainsi que le refuge de plusieurs tueurs en...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi