​​"Dites-nous la vérité !" : le cri du cœur des proches de Delphine Jubillar

Un procès sans corps, ni lieu ni arme du crime se profile pour Cédric Jubillar. Son épouse Delphine, dont il était en instance de séparation, n'a plus donné de signe de vie depuis sa disparition à Cagnac-les-Mines (Tarn), en décembre 2020. Malgré les opérations répétées de recherches, le corps de l'infirmière de 35 ans n'a jamais été retrouvé. Sur Facebook, le collectif de soutien à Delphine "Aussaguel", son nom de naissance, se bat pour découvrir la vérité, faisant fi des critiques et insultes de certains internautes. Dimanche 15 janvier 2023, les proches de la mère de famille ont lancé un appel à témoin désespéré, demandant instamment à toute personne ayant vu ou entendu quelque chose de se manifester. "Même si cette chose vous paraît anodine, parlez ! Il faut qu’elle soit retrouvée, pour ses enfants, sa famille, pour elle ! Ne la laissez plus seule, dehors, abandonnée, ça nous fait trop de mal. S’il vous plaît, dites-nous la vérité. Qu’avez-vous fait de Delphine ?", peut-on lire dans le post sur Facebook, qui a suscité comme à chaque fois de nombreuses réactions de proches et d'anonymes.

>>> Disparition de Delphine Jubillar : toutes les dates clés de l'affaire (DIAPORAMA)

En parallèle de la police, les proches de Delphine Jubillar ne cessent de s'impliquer pour retrouver sa trace. Plusieurs campagnes de fouilles ont été organisées dans les environs du bourg de Cagnac-les-Mines où l'infirmière vivait avec ses deux enfants en bas âge et son mari Cédric Jubillar avant sa disparition (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite