Divorce invisible : comment le reconnaître dans un mariage ?

©iStock

Pourquoi ne pas quitter sa ou son conjoint·e alors même que notre mariage est malheureux ? Piégé·es dans une relation qui ne leur convient plus, ils ne sautent pas pour autant le pas du divorce. Ce statuquo porte un nom, le divorce invisible.

En apparence, tout semble aller pour le mieux dans un couple, pourtant la relation est au point mort. Conflit, mépris, absence d’affection font leur apparition une fois les portes closes. Nombreux sont les couples qui préservent les apparences mais considèrent leur mariage comme un partenariat plutôt que comme une relation amoureuse. Au fil du temps, il arrive que l’on s’éloigne, ou que l’on réalise que nos objectifs et nos projets sont différents. Or, mettre fin à un mariage n’est pas évident, surtout lorsqu’il faut prendre en compte des facteurs financiers, familiaux et émotionnels. La dynamique du divorce invisible peut alors se mettre en place : elle présente toutes les caractéristiques d’une séparation sans en porter le nom.

Lire aussi >> Couple et argent : le prix de la séparation

Un partenariat plutôt qu’un mariage

Si le mariage persiste et que l’entourage pense encore qu’un couple est marié, ce dernier s’est éloigné émotionnellement et physiquement. On reconnaît d’abord le « divorce invisible » par un manque d’intimité. « Le couple fonctionne comme une entreprise dans laquelle les principaux sujets abordés sont les finances et les enfants », explique « Psychology Today ». Le couple vit ensemble mais fonctionne séparément, généralement pour maintenir l’image d’un mariage sain. On le remarque lorsque les conversations concernent presque exclusivement des questions de logistique : aller chercher les...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi