D'où viennent les variants du Covid-19 et comment les freiner ?

·2 min de lecture

Depuis le début de la pandémie, le Covid-19 a muté, donnant naissance à des variants plus virulents et contagieux. Pour ELLE, Benjamin Davido, infectiologue à l’hôpital de Garches (Hauts-de Seine), explique comment naissent les variants et comment les contrôler.  

ELLE. Les variants Alpha et Delta, dont on a beaucoup parlé, sont des mutations du Covid-19 originel. Comment un virus peut-il muter ?  

Benjamin Davido. L’évolution d’un virus est une erreur au recopiage. Initialement, on pensait que les mutations du Covid-19 étaient extrêmement peu probables, ou qu’il y aurait une dominante et que ça s’arrêterait là, parce que le virus est porteur d’une protéine, l’ARN polymérase. Elle corrige ces « erreurs de recopiage » quand le virus circule, et donc ne le fait pas muter. Finalement, il y a d’autres phénomènes qui interviennent au-delà de l’action de cette protéine, car l’être humain est un incubateur à variants. Notamment chez les personnes immunodéprimées, parce que la réponse immunitaire va être imparfaite. On va avoir des anticorps qui vont moins bien fonctionner, ce qui va permettre au virus d’échapper à la réponse immunitaire et à ces anticorps.  

Les éléments qui vont contribuer à augmenter cette probabilité de mutation du virus, c’est aussi la quantité de virus circulant. Quand vous avez beaucoup de virus en circulation, la probabilité de voir apparaître une mutation est forcément plus forte, puisque vous avez plus de cas.  

Vous noterez que les pays qui ont en premier eu des variants sont le Royaume-Uni, qui avait parié sur l’immunité collective, et le Brésil, avec tout ce que l’on sait de la politique de Bolsonaro. Des variants se sont développés en Afrique et...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles