Dois-je emmener mon enfant chez l'orthophoniste ?

·1 min de lecture

Votre enfant a des difficultés à lire, un défaut de prononciation... Quand prendre rendez-vous avec un orthophoniste ? Une experte nous aide à faire le point. 

L'orthophoniste n'intervient que pour les troubles du langage

FAUX Troubles du langage oral (bégaiement, dysphonie…), du langage écrit (dyslexie, dysorthographie…), du raisonnement logicomathématique, de la coordination (dysplasie)… L'orthophoniste, qui s'adresse aussi bien à l'enfant qu'à l'adulte, dépiste, évalue et prend en charge les troubles de la communication et du langage parlé ou écrit. On le sait moins, « il est aussi le spécialiste des fonctions oro-myo-faciales (déglutition, succion…) et peut être consulté en cas d'apnée du sommeil, de ronflements, dit Élodie Pascual. Il peut également intervenir chez l'enfant qui a des dégoûts alimentaires, ou encore pour rééduquer la voix, le goût et l'odorat… » À noter : on ne peut consulter l'orthophoniste que sur ordonnance du médecin.

On consulte uniquement quand l'enfant entre à l'école    

FAUX « Je reçois des bébés dès l'âge de 1 an (mais l'orthophonie peut commencer dès la naissance en cas par exemple de fente labiopalatine, de surdité…), un âge où l'enfant est censé prononcer quelques mots, regarder dans les yeux quand on lui parle. À 2 ans, il doit énoncer une cinquantaine de mots et construire de courtes phrases de 2-3 mots. À 3 ans, c'est l'explosion lexicale, avec un vocabulaire de 500 à 1 000 mots ! Si un retard de langage est constaté, il ne faut pas attendre l'entrée à l'école pour consulter, plus la difficulté est traitée rapidement et plus on a de...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles