« Dois-je faire subir à mon corps le traumatisme de la grossesse ? » : une fillette de 12 ans fustige les anti-IVG

© USA Today Network/Sipa USA/SIPA

Lors d’une audience publique tenue ce 27 juillet en Virginie-Occidentale, Addison Gardner, fillette de 12 ans invitée à prendre la parole, a fustigé les anti-avortements.

De l’aplomb, du charisme et des propos percutants. Mercredi 27 juillet, lors d’une audience publique tenue à la Chambre des délégués de la Virginie-Occidentale, aux États-Unis, 90 personnes ont pu s’exprimer pendant 45 secondes à propos d’un projet de loi restrictif sur l’avortement. Parmi elles, des anti comme des pro-IVG, se succédant pour faire entendre leur point de vue sur la question d’une éventuelle interdiction de l’IVG pour des cas de viol ou d’inceste, ainsi que de la possibilité de poursuivre en justice les médecins pratiquant illégalement l’avortement.

Speakers at Wednesday’s public hearing in WV were given 45 seconds each. The youngest, 12-year-old Addison Gardner from Buffalo Middle School, gave powerful remarks against HB302. . Vote 4 people who value . #Vote4Democrats pic.twitter.com/vf3JW0u1fC

— Justice Seeker ☮️ ~ Keep moving forward (@tizzywoman) July 27, 2022

Mais l’une d’elles a tout particulièrement marqué les esprits. Addison Gardner, 12 ans seulement, a pris la parole pour défendre le droit des femmes à bénéficier de l’avortement, et tout particulièrement dans les situations débattues. « Je vais au collège à Buffalo, je joue au volley-ball et je fais de la course sur piste. Mon éducation est très importante pour moi, et j’ai l’intention de faire de grandes choses dans la vie », a commencé la fillette avec une assurance sans pareille. « Si un homme décide que je suis un objet, et...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles