Doit-on porter un masque dans les lieux soumis au pass sanitaire ? Olivier Véran répond

·1 min de lecture

"On pourra bientôt tomber le masque, c’est le principe du pass sanitaire". Voilà ce qu’a assuré Olivier Véran, ministre de la Santé, au journal télévisé de 20 heures mardi 13 juillet 2021. Interrogé par Anne-Sophie Lapix, le ministre s’est montré catégorique : le masque ne sera bientôt plus obligatoire dans les lieux régis par le pass sanitaire. Pour rappel, dès le 21 juillet 2021, il sera obligatoire pour tous les événements ou lieux rassemblant plus de 50 personnes. Dans un second temps, à partir du 1er août, ce pass sera étendu pour devenir obligatoire dans les restaurants, les trains, les centres commerciaux, les bars et les avions, peu importe le nombre de personnes accueillies. "Le pass sanitaire nous permet de nous rassembler à 10, à 100, à 200, à plus de 1 000 personnes, dans un endroit extérieur ou intérieur, où toutes les personnes qui nous entourent, par définition, sont totalement protégées par le vaccin, ou disposent d’un test récent de moins de 48 heures négatif", rappelle le ministre de la Santé et des solidarités. "Dès lors, nous pourrons progressivement lever la contrainte du masque dans tous ces endroits… cela concernera donc, à terme, l’ensemble des loisirs", a ajouté le ministre, récemment inquiet par le tournant pris pas l’épidémie.

"Vous dites à terme, mais ce n’est pas le 21 juillet ?" s’est alors enquis la journaliste, en quête de plus de précisions. "Nous avons une recommandation du haut conseil de santé publique, on va juste vérifier que le variant Delta (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles