Dominique Farrugia dévoile sa métamorphose physique, ses fans impressionnés !

·2 min de lecture

C'est avec une grande détermination que Dominique Farrugia se bat contre la maladie. Depuis une trentaine d'années, le réalisateur de 58 ans est atteint d'une sclérose en plaques. Cette pathologie inflammatoire et dégénérative du cerveau et de la moelle épinière le contraint à se déplacer en fauteuil roulant. Dimanche 21 février 2021, le créateur de la chaîne Comédie ! a néanmoins partagé une bonne nouvelle sur Twitter : sa perte de poids. En effet, le producteur a perdu pas moins de 46 kilos. "Une fois pour toutes : j’ai maigri. Je pesais 120 kilos, j’en pèse 74 aujourd’hui", s'est-il réjoui sur le réseau social, en légende d'une photo à l'appui. Sur ce selfie, le grand nom du cinéma français affiche une nouvelle silhouette très amincie.

En réaction à cette publication, de nombreux internautes lui ont tiré leur chapeau. "Un grand bravo, j'ai appris avec beaucoup de tristesse votre maladie, votre force de caractère, votre humilité, vous honore. Vous êtes une référence, que de rire. J'ai moi-même une maladie grave et vous me redonnez du courage et de la determination. Félicitations", "Quel courage ! Bravo Dominique Farrugia ! Soyez fier de vous ! Vous êtes la preuve vivante que quand on veut maigrir on le peut. Et c’est super pour votre santé ! Je vous félicite !", "Bravo Monsieur Dominique Farrugia. Vous êtes un modèle de persévérance et de courage pour nous tous. Merci du fond du cœur", lit-on parmi les commentaires. Des messages qui devraient réchauffer le cœur de l'ex-membre des Nuls qui, il y a un an déjà, révélait avoir perdu 35 kilos.

Dans une interview accordée à Paris Match le 20 avril 2017, Dominique Farrugia avait fait de rares confidences sur son quotidien. "J'ai des difficultés à marcher, j'utilise mon fauteuil de plus en plus souvent. Mais j'ai la chance d'être assuré pour mes films. Je dois juste désigner quelqu'un qui pourrait réaliser à ma place au cas où je mourrais", expliquait-il avant de poursuivre : "La sclérose vous emmène de la canne au fauteuil, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite