Donald Trump : des employés de la Maison-Blanche font des révélations sur l'ex-Président

·2 min de lecture

Mercredi 20 janvier 2021, les employés de la Maison-Blanche fermaient le chapitre de quatre années de mandat pour Donald Trump. Alors que l'homme d'affaires laissait place à Joe Biden et son épouse, chez certains membres de l'entourage du couple Trump, les langues se sont déliées. Ancienne collaboratrice de Melania Trump, Stephanie Winston Wolkoff a publié un livre intitulé Melania and me. Elle y révèle notamment un SMS que lui aurait envoyé l'ancienne Première dame des États-Unis. Limogée au mois de février 2018 après avoir été accusée d'avoir extorqué pas moins de 20 millions de dollars à l'Etat lors de l'investiture du 45e Président américain, la collaboratrice sort de l'ombre.

Le message en question révèlerait que Melania Trump était au courant des actes frauduleux dont est accusée Stephanie Winston Wolkoff : "Je parle aux avocats et ils disent qu'il est risqué de travailler sous ce contrat. C’est risqué pour toi et c’est risqué pour la Maison Blanche. Et il vaut mieux que nous arrêtions là. Nous ne dirons rien. Nous ne disons rien à personne. D'accord ? J'espère que ça ne sortira pas. Aujourd'hui, personne, personne ne demande rien. D'accord ? Donc, c'est pourquoi, c'est comme si tu n'avais pas été virée" , a tweeté l'ancienne collaboratrice de la First Lady, mercredi 10 février 2021. Déjà en octobre 2020, Meania Trump sentait le vent tourner... "C'est une femme qui a secrètement enregistré nos appels téléphoniques, en diffusant une partie hors de contexte, puis a écrit un livre de purs ragots pour essayer de déformer mon image", avait-elle notamment écrit, comme le rapportait Paris Match.

Une ambiance qui a bien changé à la Maison Blanche depuis la passation de pouvoir du mercredi 20 janvier 2021. Selon des employés, le couple formé par Joe et Jill Biden montre une attitude exemplaire et respectueuse depuis son arrivée dans l'enceinte mythique. Lorsque Donald Trump et son épouse Melania y vivaient, les concierges devaient travailler "24h/24h", peut-on lire dans (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite