Comment Donald Trump a intimidé un réalisateur pour apparaître dans son film

Par LePoint.fr
·1 min de lecture
Donald Trump est un habitué des caméos, ces brèves apparitions sur grand écran.
Donald Trump est un habitué des caméos, ces brèves apparitions sur grand écran.

Bâtisseur d'empires immobiliers, vainqueur d'une élection présidentielle que tout le monde lui assurait perdue d'avance, star de la télé-réalité? Donald Trump déjoue tous les pronostics grâce à son célèbre « art des affaires », qu'il a théorisé lui-même. En 1992, le milliardaire américain a même mis cette qualité à profit pour s'incruster dans le célèbre film Maman, j'ai encore raté l'avion !, comme le relatent nos confrères du Huffington Post, vendredi 13 novembre 2020. Là encore, le magnat de l'immobilier a su forcer son destin, quitte à « brutaliser » un peu l'équipe du film.

Chris Columbus, réalisateur du deuxième opus des aventures du petit Kevin McCallister, confie en effet que Donald Trump a « intimidé » la production pour faire une brève apparition dans le film. Le cinéaste, désireux de tourner une scène au sein de l'hôtel Plaza de New York, propriété de Donald Trump, s'est vu répondre par ce dernier : « La seule façon d'utiliser le Plaza est que je sois dans le film. » Et Chris Columbus de conclure : « Nous avons donc accepté de le mettre dans le film? » Simple et efficace. Les spectateurs ont donc pu apercevoir Donald Trump croiser Kevin McCallister dans le somptueux hall de l'hôtel. « Les gens ont applaudi lorsque Trump est apparu à l'écran », se souvient le cinéaste, encore ébaubi. Face à cet étonnant plébiscite, le cinéaste a ordonné à son monteur de « laisser Trump dans le film ».

Lire aussi Donald Trump : ce joli pactole que va lui rapporter l [...] Lire la suite