Donald Trump : l'ancien président refusait d'entendre Taylor Swift à la Maison Blanche

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Taylor Swift credit:Bang Showbiz
Taylor Swift credit:Bang Showbiz

Une ancienne assistante de Mike Pence, qui était vice-président sous Donald Trump, a affirmé avoir été au bord du licenciement lorsqu'elle a diffusé une chanson de Taylor Swift dans le bureau de l'ex-dirigeant à la Maison Blanche.

Olivia Troye a effectivement confié à MSNBC qu'un de ses collègues est venue frapper à sa porte lorsqu'elle a mis une musique de Taylor Swift pour lui dire : "Tu veux être renvoyée?"

Olivia était très confuse par cette question, et son collègue a précisé : "Je ne pense pas que Taylor Swift est très fan de Trump, donc si quelqu'un entend ça, fais attention à toi. Sois prudente avec ça."

L'ancienne assistante a admis avoir trouvé cela incompréhensible car elle "aurait dû être autorisée à écouter n'importe quelle chanson".

La semaine dernière, Taylor Swift a battu des records sur Spotify avec son album "Red (Taylor's Version)", décrochant plus de streams en un jour qu'aucune autre artiste féminine dans l'histoire de la plateforme. La chanteuse a également partagé un court-métrage de 10 minutes pour son single 'All Too Well (Taylor's Version)". On peut y voir l'acteur Dylan O'Brien (Teen Wolf, Le Labyrinthe) et Sadie Sink (Stranger Things). La star a déjà dévoilé une réédition de son album "Fearless" cet été après avoir sorti deux albums surprise en 2020 ("Folklore" et "evermore").

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles