Donald Trump a-t-il vraiment eu des relations avec une maîtresse dans le lit de Melania Trump ? Les dessous de leur mariage dévoilés

A la Maison Blanche, les rumeurs vont bon train. Que se passe-t-il dans l’intimité du couple Trump, une fois les portes fermées ? On dit d’eux qu’ils font chambre à part depuis déjà des années. Dans la biographie "non autorisée" de la journaliste Kate Bennett, intitulée Free Melania, on apprenait ainsi que Melania et Donald Trump ne partageaient plus le même lit… ni le même pallier. La reporter de CNN précisait d'ailleurs que Melania Trump faisait "étage à part". Le 45e président des Etats-Unis, qui dort un étage en dessous de l’ex-mannequin, aurait aussi fait installer un verrou sur sa porte. Selon l’ouvrage The Fixers, écrit par deux journalistes lauréats du Prix Pullitzer (Joe Palazzalo et Michael Rothfeld) après deux ans d’enquête et des “centaines” d’entretiens, le magnat de l’immobilier aurait toutefois déjà ouvert la porte de sa Trump Tower pour accueillir une maîtresse… dans le lit de sa compagne. Certains extraits du livre revenant sur cette histoire ont ainsi été dévoilés par le magazine américain People mardi 28 janvier 2020.

⋙ Donald et Melania Trump cruels avec un enfant ? Leur façon de distribuer des bonbons pour Halloween fait polémique

Dans leur livre, Joe Palazzalo et Michael Rothfeld mettent en avant les relations extra-conjugales qu’aurait eu Donald Trump avec deux femmes, Karen McDougal et Stormy Daniels, dont le silence aurait d’abord été acheté. Joe Palazzalo et Michael Rothfeld racontent ainsi les visites de Karen McDougal à la Trump Tower de New York. "McDougal a passé du temps à la Trump Tower de New York pendant que Melania et Barron [leur fils, ndlr.] étaient absents", peut-on lire. "Donald Trump lui a montré un placard qui contenait les vêtements et les chaussures de Melania. Karen McDougal a été surprise de voir à quel point la cuisine était petite dans ce gigantesque penthouse. En outre, ils ont eu des rapports sexuels dans la chambre de Melania Trump." Si l’on en croit le livre, Donald Trump, qui nie toute relation, n’aurait pas utilisé de

(...) Cliquez ici pour voir la suite