«Don't look up» : nouvelle figure de proue de la lutte pour le climat ?

·1 min de lecture

Avec le film "Don't look up", qui a cartonné pendant les Fêtes Netflix a offert une satire sur l'écologie. C'est tout simplement le troisième plus gros succès enregistré sur la plateforme. Un film au casting cinq étoiles, avec Leonardo Di Caprio et Jennifer Lawrence, pour cette superproduction tragicomique sur le déni face à l'urgence climatique. Mais pourquoi ça a autant fonctionné ?

Retrouvez la matinale week-end d'Europe 1 en podcast

"Don't look up", nouveau fer de lance du combat écologique ?

Il y a d'abord ce casting de prestige, donc, Leonardo Di Caprio et Jennifer Lawrence, parfaits dans le rôle de deux astrophysiciens du Michigan qui découvrent qu'une énorme comète se dirige droit vers la Terre. Ils tentent alors d'alerter l'humanité du danger à venir, mais ils ne sont pas pris au sérieux. Et ce mépris est incarné à merveille par Meryl Streep, sorte de Trump au féminin qui, dans le rôle de la première dame déjantée des Etats-Unis, excelle par son cynisme.

Au bout du compte, cette parodie astronomique est bien plus efficace que tous les documentaires alarmants sur le futur de notre planète. Divine surprise pour tous les écologistes, le hashtag "Don't Look Up "est en train de devenir un slogan fédérateur pour une grande majorité des spectateurs.


Retrouvez cet article sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles