Dormir à deux : la clé pour une meilleure nuit de sommeil ?

©Getty Images / PhotoAlto/Frederic Cirou

Une récente étude s’est penchée sur l’importance de dormir seul ou accompagné. Cela pourrait en effet avoir un impact sur la qualité du sommeil et sur la santé. D’ailleurs dormir en couple pourrait s’avérer bénéfique pour tomber dans les bras de Morphée.

Le sommeil est essentiel pour être en bonne santé. Pourtant, les Français ne dorment pas très bien. En effet, en mars dernier, à l’occasion de la journée du sommeil, une étude IFOP affirmait que 7 personnes sur 10 affirmaient souffrir de troubles du sommeil. Un phénomène qui ne se limite pas seulement à l’Hexagone. Une récente enquête montrait en effet que 5 % des personnes avouaient avoir le sentiment de dormir suffisamment, un chiffre très bas.

À lire aussi >>Sommeil de mauvaise qualité : les femmes plus touchées que les hommes

Heureusement une récente étude aurait peut-être trouvé l’une des solutions pour passer une bonne nuit de sommeil : dormir avec sa moitié.

Dormir seul ou avec quelqu’un influencerait la qualité de notre sommeil et de notre santé

Pour les travaux de l’étude, 1 007 adultes ont été interrogés. Les chercheurs se sont intéressés au partage du lit et aux facteurs de santé du sommeil. Or, d’après les résultats des recherches, dormir accompagner s’avère être une très bonne solution pour passer une nuit agréable. C’est d’ailleurs ce qu’explique le Dr Michael Grandner, directeur de recherche sur le sommeil et la santé, et auteur principal de l’étude : « très peu d’études explorent cela, mais nos résultats suggèrent que le fait de dormir seul ou avec un partenaire, un membre de la famille ou un animal de compagnie peut avoir un impact sur notre santé du sommeil. Nous avons été très surpris de...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles