Dormir avec sa montre connectée est-il dangereux ?

·1 min de lecture

Vous le savez certainement : les appareils connectés communiquent entre eux avec des ondes radio (appelée radiofréquences), et votre smartwatch ne fait évidemment pas exception à la règle. Faut-il pourtant avoir peur de ces ondes électromagnétiques au point de limiter leurs potentiels effets néfastes en retirant votre montre avant le coucher ? Pas vraiment, et nous allons vous expliquer pourquoi.

Sa puissance est très faible

Certes, il est vrai, comme l’expose Anne Perrin, que "les radiofréquences sont absorbées en partie par le corps. Ces ondes peuvent produire un échauffement de la matière si la quantité d’énergie absorbée est suffisamment élevée". Et ledit échauffement peut, à partir d’un certain niveau d’exposition, entraîner des effets sur la santé. Mais bonne nouvelle : "Les quantités d’énergie émises par les montres connectées sont faibles. À peu près du même ordre que les oreillettes Bluetooth. La portée est courte."

Bref, vous ne risquez pas de bouillir demain en consultant vos mails. Nous en voulons pour preuve une comparaison avec un autre objet du quotidien : "Un four à micro-ondes utilise aussi des radiofréquences. Il émet entre 700 et 1000 watts dans un espace clos pour faire chauffer les aliments, explique l’experte. En revanche, une box Wifi fonctionne souvent à la même fréquence que le four, mais sa puissance est environ 100 000 fois plus faible (100 milliwatts au maximum). Il est impossible de faire chauffer de l’eau (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Phobies : comment parvenir à s'en débarrasser ?
9 gestes essentiels pour prendre soin de son coeur
Gastro : comment la soigner rapidement ?
Les téléphones équipés de la 5G ne présentent pas plus de risques pour la santé, selon les premiers tests
Dès 2022, la dépression post-partum fera l'objet d'un dépistage

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles