Dormir dans sa voiture : risque-t-on une amende ?

© Istock/Getty Images

Besoin de piquer un somme dans votre voiture lors d'un long voyage ou après une journée éreintante ? Si cela n'a rien d'interdit au regard de la loi français, il faut toutefois suivre certaines conditions. Que dit la loi ?

Si vous envisagez de dormir dans votre voiture pour faire une sieste, vous pouvez vous garer partout où la circulation est autorisée. Seule et unique exception : certaines villes qui émettent des arrêtés interdisant de dormir dans un véhicule. Dans ce cas, des panneaux sont installés à l'entrée des villes.

Il convient tout de même de bien vous assurer que vous n’êtes pas garé sur une place où se tiendra un marché le lendemain matin. Sachez également qu’il n’est pas autorisé de rester plus de 24 heures au même endroit. Vous ne pouvez donc pas y passer une seconde nuit.Mieux vaut également les carreaux de la voiture avec un tissu pour éviter une amende pour exhibitionnisme si vous êtes nu(e). Il est également interdit de pratiquer le camping sauvage, et la différence tient au fait que, lorsque vous dormez dans votre voiture, vous n’installez aucun équipement hors du véhicule (tente, tables, chaises…). Pensez aussi à la solution du gamping, le camping chez l’habitant, qui peut être une bonne option.

Si vous prévoyez de dormir dans votre voiture à l’étranger, renseignez-vous sur la législation locale. En effet, dormir dans sa voiture est par exemple proscrit en Italie.

Vous pouvez, par exemple, vous garer sur une aire de repos, sur un parking, dans une rue dans laquelle (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite