"Un, dos, tres" : que devient Miguel Ángel Muñoz, le sexy Roberto de la série culte espagnole ?

·1 min de lecture

Miguel Ángel Muñoz, MAM pour les intimes, est indissociable de la série Un, dos, tres. Au début des années 2000, ce Fame à l'espagnol (avec une bonne dose de soap) a fait les beaux jours de la chaîne M6 - et de ses petites sœurs qui le rediffuse à l'envi depuis. Parmi tous les talentueux élèves de l'académie des jeunes talents de Carmen Arranz, le ténébreux Roberto a sans doute le plus marqué les esprits. De facto, son interprète, Miguel Ángel Muñoz, aussi...

Miguel Ángel Muñoz a tourné avec Sharon Stone

Si l'aventure Un, dos, tres s'est achevée en 2005, depuis toutes ses années, Miguel Ángel n'a pas chômé. Bien au contraire, il n'arrête pas de tourner. Son truc, ce sont les séries, et on ne compte plus le nombre de feuilletons, séries et mini-séries espagnols dans lesquels il a joué. Mais pas de chance pour ses fans français, hormis la première saison de Mes adorables voisins, aucune autre de ses séries n'a été diffusée chez nous. Dommage, on aurait bien aimé le voir dans El ministerio del tiempo.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Miguel Angel Muñoz (@miguelamunoz)

Et le cinéma ? Oui, il en a fait. Un peu. Et petite curiosité sur son CV, Miguel Ángel Muñoz a eu la chance de croiser Sharon Stone et Andy Garcia dans le film What About Love. Tourné en 2012 et oublié sur une étagère depuis...

Miguel Ángel Muñoz a dansé avec les stars

Privés de Miguel Ángel, les fans français ? Pas tout à fait. Ils (...)

Lire la suite sur Grazia.fr

Angelina Jolie se débarrasse d'un cadeau de Brad Pitt et fait une belle affaire
Brianne Howey : 5 secrets à connaître sur la Georgia de la série de Netflix "Ginny & Georgia"
Brad Pitt et Jennifer Aniston : les plus belles photos d'un couple mythique qu'on a du mal à oublier
Sorcellerie et télé-réalité: comment une rumeur douteuse s’est-elle transformée en cyber harcèlement intolérable ?
Golden Globes 2021 : tous les secrets de confection de la sublime robe Dior d'Anya Taylor-Joy