Douleurs musculaires : que cachent-elles ? Les différentes causes possibles

Nos 600 muscles sont indispensables au maintien de la posture, à la mobilité, la respiration, la contraction du coeur, la progression des aliments dans le tube digestif, etc. Les muscles striés sont ceux qui permettent le mouvement : chaque fibre musculaire est connectée à une terminaison nerveuse qui reçoit les ordres, venant du cerveau, de provoquer une contraction volontaire. Or, de multiples pathologies (infections, traumatismes, maladies neurologiques, etc.) peuvent entraver leur bon fonctionnement. Le Dr Alain Frey, chef du service de médecine du sport au CHI de Poissy-Saint-Germain-en-Laye, nous livre ses conseils.

La courbature survient lorsque l’on mobilise un groupe musculaire rarement sollicité, lors d’une nouvelle activité sportive, par exemple. Le pic de douleur se déclare 48 à 72 heures après. Une courbature sévère perdure souvent jusqu’à 5 jours. La contracture est une contraction de quelques fibres musculaires au sein d’un muscle, pendant un effort. Elle peut précéder une élongation ou encore une déchirure si ce dernier est poursuivi.

Que faire ? L’idéal pour atténuer la douleur est de s’étirer tout doucement et de manière progressive, en prenant si nécessaire un antalgique, type paracétamol. Surtout, pas d’anti-inflammatoires lors de la phase aiguë, car ils vont à l’encontre du processus naturel de réparation des muscles ! Autre solution pour décontracter le muscle lésé : appliquer du chaud dessus pendant 15 min environ, 3 à 5 fois par jour.

L’avis du spécialiste. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles