Douleurs : comment les soulager grâce au chaud ou au froid ?

© Getty Images/iStockphoto

Bien connues des sportifs pour traiter les blessures, les douleurs chroniques ou mieux récupérer après un effort intense, la thermothérapie – par la chaleur –, et la cryothérapie – par le froid – soulagent sans médicaments. On s’en empare pour gérer nos maux et bobos, avec les conseils de Jérôme Auger, kinésithérapeute et fondateur du réseau IK de cabinets de kinésithérapie à Paris.

"A son contact, le sang afflue en profondeur, facilitant l’oxygénation et l’acheminement de nutriments qui accélèrent la cicatrisation", explique Jérôme Auger. Anti-inflammatoire, décongestionnant, vasoconstricteur, le froid est aussi antalgique grâce au ralentissement de la conduction des influx nerveux.

"Après un choc, on pose vite une poche de glaçons enveloppée d’un linge humide pour isoler la peau et favoriser la diffusion du froid", conseille le kinésithérapeute. Pratique également, la poche réutilisable de cryogel sortie du congélateur. L’usage est aussi de le faire en cas d’entorse, mais l’idée est controversée, l’inflammation étant une réponse naturelle dans le processus de guérison.

Le bain ou un jet froid soulagent les jambes lourdes en cas de crampes à répétition, ou après un effort physique prolongé. Les plus courageux iront jusqu’à ajouter des glaçons pour un vrai bain écossais. L’étape d’après : la cryothérapie par immersion totale en cabine fermée, avec air sec jusqu’à -190 °C. D’abord réservée aux sportifs de haut niveau, elle s’est développée en ville à destination des personnes (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite