Drame de Millas : le procès de la conductrice du bus scolaire s'ouvre à Marseille le lundi 19 septembre 2022

BFMTV

C'est un accident qui avait choqué l'opinion publique. Le jeudi 14 décembre 2017, aux alentours de 16h03, un car scolaire qui transportait 23 enfants entre le collège de Millas, dans les Pyrénées-Orientales et les communes de Saint-Féliu-d’Amont et Saint-Féliu-d’Avall a percuté de plein fouet un train régional qui circulait à 90 km/h au même moment. Cette collision, d'une violence extrême, a fait six morts et dix blessés. "Le choc a été très violent et on a eu l'impression que le train allait dérailler et se coucher", a témoigné le dimanche 18 septembre 2022 une personne qui se trouvait à bord du TER, à L’indépendant. Le soir de l'accident, Édouard Philippe, ancien Premier ministre, s'était rendu sur les lieux de l'accident, en précisant que "le processus d’identification" des collégiens décédés était "extrêmement difficile". De son côté, Emmanuel Macron s'était fendu d'un tweet pour rendre hommage aux familles endeuillées par ce terrible accident de la route. "Toutes mes pensées pour les victimes de ce terrible accident d’un bus scolaire et pour leurs familles. La mobilisation de l’État est totale pour leur porter secours", avait-il écrit le soir même.

Dimanche 18 septembre 2022, le journal L'Indépendant informe que le procès de la conductrice de ce car scolaire va s'ouvrir le 19 septembre 2022 et ce, jusqu'au 7 octobre 2022, soit quatre ans et demi après ce drame, qui a secoué la France entière. Comme l'indiquent nos confrères, le dossier a été porté "devant le tribunal correctionnel (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite