Un "dress code" est désormais imposé aux femmes à la Chambre des représentants du Missouri

Un
Un "dress code" est désormais imposé aux femmes à la Chambre des représentants du Missouri - Adobe Stock

Un code vestimentaire imposé aux femmes au sein de la Chambre des représentants du Missouri ? Aux Etats-Unis, cette nouvelle règle rigoriste fait réagir.

Un port de veste ou de cardigan imposé aux femmes. C'est cette nouvelle mesure, finalement adoptée avec quelques modifications, qu'ont soutenu certains législateurs du parti républicain au sein de la Chambre des Représentants du Missouri. Les Républicains voient dans cet amendement "un reflet légitime du code vestimentaire des hommes", comme l'énonce le site Politico.

"Il est essentiel de maintenir une atmosphère formelle et professionnelle sur le sol de la Chambre et pour garantir que cela se produise, je me suis sentie obligée de proposer cet amendement", a ainsi déclaré le 11 janvier la Républicaine Ann Kelley, à l'initiative de cette nouvelle mesure obligeant les femmes à se couvrir les bras.

Mais les Démocrates, sans surprise, ont largement protesté face à cette mesure pour le moins rétrograde, considérant cela comme "une distraction inutile" qui détournerait des vrais problèmes "auxquels l'État est confronté". Inutile certainement de préciser que la tenue des hommes, elle, n'est pas visée par ce remaniement du "dress code"...

"Nous nous battons encore une fois pour les droits des femmes"

"Savez-vous ce que cela fait d'avoir un groupe d'hommes qui regarde votre haut en essayant de déterminer s'il est approprié ou non ?", a notamment fustigé la représentante démocrate Ashley Aune, considérant ce principe de surveillance comme quelque chose de "ridicule" et déplacé. "J'ai dépensé 1 200 dollars pour un costume, et je ne peux pas le porter...

Lire la suite


À lire aussi

La nouvelle lubie des trolls misogynes ? Deviner la couleur des parties génitales des femmes,
Trop sexiste ? La SNCF zappe le dessin de ses lieux de change pour bébés
Pourquoi la Première ministre Jacinda Ardern surprend une nouvelle fois en démissionnant