Drilling ovarien : en quoi consiste l’opération qu’a subie la star de télé-réalité, Aurélie Dotremont ?

·1 min de lecture

Aurélie Dotremont, ne s'en cache pas, elle souffre du syndrome des ovaires polykystiques (SOPK), une pathologie qui réduit ses chances de tomber enceinte "naturellement". C'est pourquoi elle a récemment décidé d'avoir recours à un drilling ovarien, une opération des ovaires. Mais l'intervention n'a pas eu les résultats escomptés.

Qu'est-ce qu'un drilling ovarien ?

"9h30, je me fais opérer des ovaires dans quelques minutes... Le stress est à son comble ! C'est peut-être le début de quelque chose pour moi. J'aimerais avec ce post donner espoir à toutes ces femmes qui sont dans le même cas que moi. Je nous souhaite bonne chance. On est ensemble", indiquait l'ancienne candidate des "Anges de la télé-réalité" en légende d'une photo prise avant son opération, vendredi 15 avril.

Quelques minutes plus tard, elle subissait un drilling ovarien, aussi connu sous le nom de multiperforation ovarienne. Cette opération chirurgicale est proposée aux femmes souffrant du syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) dans le traitement de l’infertilité par anovulation (absence d’ovulation). Elle consiste à perforer l’ovaire afin d’en rétablir le bon fonctionnement : elle permet de faciliter l'accès des ovocytes à l'extérieur et de détruire les kystes afin de rétablir un bon équilibre hormonal. L’intervention se déroule sous anesthésie générale et sous cœlioscopie le plus souvent, parfois sous anesthésie loco-régionale par culdoscopie (endoscopie...

Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles