Drogues, psychédéliques, alcool : le prince Harry explique comment il a surmonté la mort de sa mère Diana

©Kaszerman Nancy/Zuma/ABACA

La princesse Diana est décédée, le 31 août 1997, dans un accident de voiture à Paris, sous le pont l’Alma.

À l’occasion de la sortie de ses mémoires intitulées « Le Suppléant », le prince Harry enchaîne les révélations chocs lors de ses interviews. Le duc de Sussex a par exemple révélé s’être disputé violemment avec son frère le prince William au sujet de Meghan Markle. Il a également expliqué comment il a perdu sa virginité. Selon le « Daily Mail », il raconterait dans ses écrits la rancœur qu’il a envers Camilla Parker Bowles en la qualifiant de « méchante » et de « dangereuse ». Dans un extrait d’une interview partagée sur « ITV », le prince Harry avait également évoqué la mort de sa mère Diana alors qu’il n’était encore qu’un enfant. Il a alors expliqué qu’il n’avait pleuré qu’une fois lors des funérailles et qu’il en avait eu honte. Une perte que le prince Harry a eu beaucoup de mal à surmonter avec son frère, le prince William.

Lire aussi >> Le jour où Charles a emmené le prince Harry en centre de désintoxication

« Je voulais engourdir les sentiments »

Dans un extrait de son interview accordée à Anderson Cooper, dans l’émission « 60 Minutes », le prince Harry a expliqué comment il avait surmonté le décès de la princesse Diana. Lorsque le journaliste lui demande s’il reprochait aux paparazzis la mort tragique de sa mère, il répond : « Oui, je veux dire, il était évident pour nous, enfants, que la pression britannique avait joué un rôle dans le malheur de notre mère, et j’avais beaucoup...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi