Dry January : comment rester motivé durant le mois sans alcool ?

Yahoo peut recevoir une commission si vous réalisez des achats à partir des liens sur cette page. Les prix indiqués étaient ceux applicables au moment de la publication.

[Photo : Aviv Rachmadian pour Unsplash]

Vous venez de vous lancer dans le Dry January ? Ces petites astuces pourraient vous permettre de relever le défi du mois sans alcool haut la main.

Alors que le mois sans alcool vient de démarrer, et que les nombreux bienfaits associés ne sont plus à démontrer, vous avez peur de voir votre motivation flancher ? After work entre collègues, apéro entre amis ou même repas dominical en famille... Il faut dire que les pièges tendus peuvent être nombreux. Sauf si, en plus de votre bonne volonté, vous êtes bien équipé.

On prend l’apéro dans des bars qui servent de bons cocktails sans alcool

Hors de question de renoncer à toute vie sociale durant cette cure. En plein dans la mouvance healthy et spirit free, de plus en plus de bars ajoutent à leur carte des cocktails sans alcool, ou mocktails, de qualité, bien loin des virgin mojitos. L’occasion de s’initier à l’art de la mixologie, sans les degrés. Et de trinquer véritablement à votre santé.

Quelques adresses où siroter un cocktail sans alcool :

  • Cozette, 20 avenue de Saint-Ouen, 75018 Paris

  • The Shell, Hôtel Grands Boulevards, 17 boulevard Poissonnière, 75002 Paris

  • Le Joker Bar, 29 Place Louise de Bettignies, 59800 Lille

Ou on en prépare à la maison

Spicy Yuzu Fizz, Tonic Poire-sirop de sauge... Ce livre de recettes de mocktails fait la part belle aux saveurs et à l’inventivité. On est sûrs que même vos convives qui ne participent pas au Dry January voudront y goûter !

Mocktails : cocktails chics et sans alcool, Caroline Hwang, 15,90€

On fait le plein de vitamines

Et si vous n’êtes pas trop cocktails, le Dry January est une bonne occasion de faire le plein de vitamines grâce aux jus de fruits frais maison. Pourquoi ne pas réinvestir les économies réalisées sur les Happy Hour dans un extracteur de jus ? Le modèle EXJ966 d’Electrolux, est l’un des meilleurs rapport qualité/prix repéré. Son processus d’extraction doux préserve les vitamines, les minéraux, les nutriments et les enzymes des fruits et légumes pour faire le plein d’énergie à tout moment de la journée.

Extracteur de jus Electrolux EXJ966, 149,99€

On en profite pour vivre des expériences inédites

Qui dit mois sans alcool, dit inventivité pour occuper ses samedis soirs autrement que dans les bars. Et là, tout un nouveau champ des possibles s’ouvre. Expos nocturnes, concerts... Ou expériences insolites comme un petit tour dans les Catacombes de Paris pour se faire frissonner ou un atelier d’ébénisterie pour se fabriquer sa planche apéro en prévision du mois de février.

On s’encourage avec une application

On est plus motivé quand on constate des résultats concrets. Et c’est exactement le but de l’application Try Dry. Celle-ci calcule les calories et les euros économisés durant les semaines d’abstinence, vous permet de vous fixer des objectifs et vous envoie des mails de soutien pour vous encourager dans votre démarche. Un bon support pour ceux qui ont besoin d’un coach.

On s’offre un (beau) verre

Le contenant participe à l’expérience gustative. Et vous aurez plus de plaisir à boire vos softs dans un joli verre que dans un verre à moutarde. Ces sublimes coupes en verre irisé à bordure en or feront paraître n’importe quel soda pour un cocktail de gala.

Lot de 4 coupes en verre peintes à la main, Anthropologie, 55,00€

On prend des notes

Durant ce mois, emportez avec vous un petit carnet pour y noter vos impressions et vos sensations (sommeil plus profond, plus grande motivation, mine fraîche...). Coucher les bénéfices de votre mois sans alcool sur le papier permettra d’y prêter plus attention et de s’en souvenir. Et quand votre ami fêtard vous lancera une énième fois avec son “allez, juste un petit verre”, vous n’aurez qu’à lui mettre sous le nez. L’année prochaine, c’est lui qui vous sollicitera pour participer.